Top

Astuces pour distinguer les vraies pierres des fausses pierres

Offrir un bijou en pierre naturelle à un(e) ami(e), à un proche ou à sa ou son fiancé(e) signifie qu’on tient énormément à cette personne. Mais imaginez la déception s’il s’avérait que la pierre n’était pas authentique, qu’il s’agissait en fait d’une fausse pierre.

Imaginez aussi si le bijou vous était destiné, car vous vouliez, par exemple, profiter des bienfaits de la lithothérapie. Ne seriez-vous pas frustré ? 

Que vous l’achetiez pour l’offrir en cadeau ou pour profiter des vertus des pierres et cristaux, un bijou orné d’une fausse pierre en plastique ne vous apportera pas grand-chose. A la limite, il vous sublimera pendant un certain temps, mais ce sera tout.

Pour espérer recevoir les nombreux bienfaits de votre bracelet, pendentif ou collier en pierre, il est important de s’assurer que celui soit serti de pierres véritables et authentiques.

Certes, il peut arriver à tout le monde de se tromper. Mais avec du bon sens et une bonne dose d’observation, vous arriverez facilement à discerner les vraies pierres des fausses. Et bien sûr, nous allons vous aider en vous dévoilant des astuces pour éviter les supercheries.

Dans cet article, nous allons aborder tour à tour les questions suivantes : Qu’est-ce qu’une vraie pierre naturelle ? Qu’est-ce qu’une fausse pierre ou pierre contrefaçon ? Comment faire la distinction entre les deux ?

En bonus, nous vous révélerons une petite liste des pierres les plus contrefaites du marché.

Une vraie pierre naturelle : c’est quoi exactement ?

Définition pierre naturelle

D’une manière simple, on peut définir la pierre naturelle comme une pierre qui s’est formée naturellement, une pierre qui résulte de la nature, une pierre qu’on n’a pas créée artificiellement. Attention : on se sert aussi de cette appellation pour désigner les roches et matériaux de construction. Mais ce n’est pas la variété qui nous intéresse ici. Dans cet article, nous parlons plutôt des pierres gemmes, celles qui regroupent les pierres précieuses et les pierres semi précieuses et qui sont généralement destinées à l’ornementation.

En fonction de sa formation, une pierre peut être d’origine minérale ou organique. D’après les gemmologues, on recense aujourd’hui près de 450 espèces de pierres dans le monde. Chacune d’entre elles a sa composition chimique qui détermine sa couleur et ses propriétés. Ceci dit, on peut les classer en trois grandes catégories :

Les pierres précieuses

pierre naturelle saphir

Une pierre précieuse est la plus valeureuse de toutes les gemmes. Elle est naturelle, très dure, très belle et aussi très difficile à trouver. C’est en effet une pierre rare et coûteuse. Vous ne la trouverez que sur des bijoux très haut de gamme vendus uniquement dans la haute joaillerie ou la joaillerie de luxe. Notez bien que jusqu’à aujourd’hui, seules quatre gemmes sont considérées comme pierres précieuses : le rubis, le diamant, le saphir et l’émeraude.

Les pierres semi-précieuses

pierre semi-précieuse

On les connait également sous le nom de pierres fines. La désignation pierre semi-précieuse regroupe notamment toutes les pierres gemmes qui ne rentrent pas dans la catégorie des pierres précieuses. La liste est donc très longue. Dans cette catégorie se trouvent par exemple des pierres populaires comme l’œil de tigre, l’agate, l’améthyste, l’aventurine, la calcite, la citrine, le cristal de roche, la fluorite, le grenat, le jade, la pierre de lune…

Sinon, retenez bien que le qualificatif « semi-précieuse » n’est pas du tout synonyme de basse qualité. Au contraire, les pierres semi-précieuses sont d’une grande beauté. C’est la raison pour laquelle elles sont très utilisées comme ornements sur de nombreux bijoux. Et au-delà de leur aspect esthétique, ces pierres apportent également santé et bien-être à leur propriétaire. On les utilise en yoga, en méditation et en lithothérapie. Ce sont les gemmes que vous croiserez le plus souvent sur le marché des pierres naturelles.

Les pierres organiques

pierre organique

Saviez-vous que les pierres ambre, corail, nacre, perle et jais ne sont pas en réalité des pierres minérales ? Il s’agit plutôt de pierres dites organiques. A l’origine, elles se sont formées à partir de matière organique et non minérale. Le corail est par exemple issu des colonies de polypes, l’ambre de la résine fossile et le jais d’un dérivé du charbon. Cela ne signifie néanmoins pas que qu’une pierre organique est dépourvue de qualités. Il n’y a pas pierre plus scintillante que l’ambre et plus élégante que la perle. Et on leur attribue aussi des vertus thérapeutiques.

Qu’entend-t-on par fausse pierre ou pierre contrefaçon ?

Les fausses pierres existent. A la différence des pierres naturelles, elles ne résultent pas de la nature. Ce sont des imitations, des pierres fabriquées artificiellement en laboratoire ou traitées afin d’en changer la couleur ou les rendre plus éclatantes.

A priori, une fausse pierre peut donc vous apporter les couleurs et la lumière que vous recherchez pour sublimer votre look. Ce qu’elle ne peut pas vous offrir, ce sont les bienfaits qu’une vraie pierre recèle. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une pierre factice n’est pas dotée des minéraux nécessaires.

Sachez qu’il existe divers types de pierres contrefaçons selon leur composition ou le traitement qu’elles ont subi. Sans plus attendre, nous allons vous dévoiler lesquelles :

La pierre synthétique

pierre synthétique

La pierre synthétique est très courante. Et c’est aussi celle qui est la plus difficile à différencier d’une vraie pierre, tellement l’imitation est parfaite. En effet, les fabricants ne font pas que copier l’apparence. Ils reproduisent également la composition de la gemme. On obtient ainsi des pierres de synthèses quasi identiques aux pierres gemmes. Toutefois, elles restent fausses et ne peuvent vous fournir les bienfaits promis par les vraies pierres naturelles.

A noter que les pierres contrefaites de ce genre sont couramment utilisées dans la fabrication de bijoux fantaisie. Si vous en avez uniquement besoin pour vous faire belle, alors il n’y a aucun souci à ce que vous portiez une bague ornée d’une pierre précieuse synthétique. Mais si votre objectif est de profiter des bienfaits des pierres, une bague pierre synthétique ne vous apportera rien. Donc, préférez toujours investir dans des bijoux montés de pierres authentiques.

Bref, une pierre synthétique parait a priori sans faille. Mais si vous regardez bien, vous verrez qu’il y a souvent des bulles en son sein. Aussi, ses courbes de croissance sont souvent visibles.

La pierre de verre

pierre de verre

Une pierre en verre est facile à reconnaître même pour un novice. Cette imitation pierre conçue en verre est non seulement fragile, mais elle se raye aussi facilement. Si vous apercevez des arrêtes, des cassures conchoïdales ou des bulles avec des résidus de silice à l’intérieur d’une prétendue pierre naturelle, il s’agit probablement d’une pierre de verre. Le verre industriel est très utilisé dans la fabrication de fausses obsidiennes et de faux cristaux. Alors, ne vous faites pas avoir.

La pierre en plastique

pierre en plastique

Le plastique fait aussi partie des matériaux prisés des faussaires qui fabriquent de pierres contrefaites. Comme toute pierre de substitut, une pierre en plastique imite plutôt bien une vraie gemme. Mais comme le verre, il reste également facile à reconnaître. Comment faire ?

Il suffit de la prendre dans la main. S’il s’agit d’une pierre véritable, elle sera plus lisse au toucher. Si vous sentez qu’elle est un peu rugueuse, c’est qu’il s’agit probablement d’une fausse pierre en plastique.

Une autre astuce simple : passez la pierre sous une flamme. Si elle se fond ou dégage une odeur de plastique brûlée, passez votre chemin car il s’agit vraisemblablement d’une plastique.

La pierre de résine

Pierre de résine

Faites également attention à la pierre de résine. Ce matériau est similaire au plastique. Il est très malléable et les contrefacteurs n’hésitent pas à l’exploiter afin de créer une imitation parfaite d’une pierre gemme. La plupart du temps, ils ajoutent même d’autres matières afin de donner aux fausses pierres une apparence plus convaincante.

Malheureusement pour ces individus peu scrupuleux, il est assez facile de déceler une pierre en résine. Tout comme pour le plastique, il suffit d’un petit passage sous la flamme pour que la résine fonde.

Le doublet grenat verre

Les faussaires ne sont jamais à court d’idée lorsqu’il s’agit de fabriquer des fausses pierres. Et le double grenat verre est une grande preuve de leur ingéniosité. Au premier coup d’œil, vous pourriez croire qu’il s’agit réellement d’une vraie pierre grenat. Mais si vous prenez le temps de bien l’observer, vous vous rendrez rapidement compte de la supercherie.

En fait, un doublet grenat verre n’est rien d’autre qu’une fine lamelle de vraie pierre grenat collée sur une lamelle de verre. L’aspect naturel est très réussi. Et si vous prenez la pierre dans la main, vous sentirez également qu’elle est froide, ce qui vous amènera à la conclusion qu’il s’agit d’une pierre authentique. Alors, comment la reconnaître ?

C’est simple : il suffit de regarder la pierre de profil. Si elle est contrefaite, vous apercevrez des bulles d’air au niveau de la zone où le verre est collé au grenat.

Le doublet émail

Il s’agit également d’une technique assez courante dans la contrefaçon des pierres et cristaux. Elle consiste à ajouter deux lamelles incolores sur tous les côtés d’une lamelle d’émail coloré. Cela permet d’apporter de l’éclat, de la durabilité ainsi qu’une coloration inaltérable à la prétendue pierre gemme. Et si on ne prend pas le temps de regarder de plus près afin de percevoir la lamelle d’émail, on se fera duper.

Les pierres teintées

Une pierre teintée est une pierre naturelle que l’on a traité afin de la rendre encore plus belle. Pour cela, on applique de la teinte de couleur sur la gemme. Sa couleur naturelle se trouve ainsi améliorée.

En lithothérapie, cette pratique est fortement déconseillée. On pense en effet que les traitements artificiels des pierres peuvent altérer leurs pouvoirs et diminuer ou changer leurs effets sur notre corps et notre esprit.

Ceci dit, cela ne veut pas forcément dire que les pierres teintées sont de fausses pierres. Elles restent des pierres naturelles.

Les pierres chauffées

Sous le coup de la chaleur, certaines pierres naturelles peuvent changer de couleur. Tel est par exemple le cas des améthystes qui, une fois chauffées, prennent la couleur jaune de la citrine. Une telle pratique peut être perçue comme frauduleuse parce qu’elle permet d’augmenter la valeur de la pierre. Mais ce n’est pas forcément le cas de toutes les pierres chauffées.

Effectivement, le traitement thermique des pierres est une pratique qui existe depuis des siècles. La plupart des rubis et des saphirs que vous croiserez sur le marché ont subi ce type de traitement. Il permet notamment de rendre la couleur des pierres plus intense ou plus transparente.

Vraie pierre et fausse pierre : nos astuces pour les distinguer

Aujourd’hui, on trouve un peu de tout sur internet. Et comme vous l’aurez sûrement compris, toutes les pierres gemmes que vous croiserez ne sont pas forcément authentiques. Les fausses pierres sont toutes aussi belles que les vraies et si vous ne faites pas attention, vous pouvez vous faire piéger.

Voici donc 5 astuces qui vous permettront d’éviter les pièges et de reconnaître les vraies pierres des fausses pierres :

1. Méfiez-vous des pierres trop parfaites

Pour mieux cacher leur supercherie, les faussaires ont tendance à fabriquer de fausses pierres trop parfaites. Elles paraissent plus brillantes que les pierres naturelles et les couleurs sont aussi plus vives.

Vous avez de l’expérience avec les pierres ? Alors, vous n’aurez sûrement aucun mal à voir que c’est de la fraude.

Mais si vous êtes novice, retenez bien ceci : si une pierre est de couleur trop vive ou trop brillante, soit elle a été traitée, soit elle est fausse.

2. Prêtez attention aux impuretés et inclusions

Ici-bas, la perfection n’existe pas ! Et bien que ce soit triste, cela vaut aussi pour les vraies pierres naturelles.

Comme évoqué précédemment, leurs couleurs ne devraient pas être très vives ni uniformes. Des gemmes présentant ces caractéristiques doivent donc vous mettre en alerte. S’il s’agissait de véritables pierres, vous devriez percevoir quelques impuretés et inclusions.

Notez néanmoins que certains traitements permettent de les cacher. Mais dans ce cas-ci, on parlerait plutôt de pierres taillées, polies ou traitées.

3. Prenez le temps de tester la pierre

Quoi de mieux plus fiable pour vérifier l’authenticité d’une pierre que de la tester ?

En effet, quitte à payer cher un bijou en pierre naturelle, autant bien le tester avant de l’acheter.

Vous ne disposez pas des outils nécessaires pour faire des tests ? Pas de panique, il n’est pas toujours nécessaire d’être suréquipé pour déterminer si une pierre est vraie ou fausse. Vos mains et vos dents seront les seuls outils dont vous aurez besoin :

  • D’abord, vous devez savoir que les vraies pierres naturelles sont toujours froides même lorsqu’il fait chaud. Pour les tester, il vous suffit de prendre la pierre ou le cristal et la frotter contre votre main. Si elle est chaude, il s’agit probablement d’une fausse pierre. Si elle est froide, il y a de grande chance que ce soit une pierre véritable.
  • N’hésitez pas non plus à placer la pierre entre vos dents. Normalement, vous entendrez un bruit de « claquement » si la pierre est authentique. Si ce n’est pas le cas, il pourrait plutôt s’agir d’une plastique.

4. Ne vous laissez pas séduire par les prix trop affriolants

Qui ne se laisse pas tenter devant des prix cassés et des soldes ?

Certes, il est naturel de se laisser séduire par des prix attractifs. Mais lorsqu’il s’agit de pierres naturelles, mieux vaut faire attention.

En effet, comme les fausses pierres n’ont pas les mêmes valeurs que les vraies pierres, les fraudeurs ne se tâtent pas à les vendre à prix bas.

Prenez donc méfiance à l’égard des bijoux en pierre proposés à des prix trop affriolants, surtout s’il s’agit de pierres qui se rarifient comme la turquoise ou la citrine.

5. N’hésitez pas à vous servir d’outils de gemmologie

Pas besoin d’être gemmologue pour s’équiper de certains outils de tests de pierres gemmes.

Si vous avez un intérêt pour les pierres naturelles ou la lithothérapie, il est plus prudent d’avoir avec vous certains matériels, ne serait-ce qu’une loupe x10 pour vérifier l’authenticité des gemmes qui vous sont présentées.

Enfin, si vous vous apprêtez à acheter un bijou avec pierre précieuse, n’hésitez pas à demander un certificat d’authenticité provenant d’un laboratoire reconnu auprès du vendeur. Ce document va attester de l’authenticité de la pierre.

Quelles sont les pierres les plus touchées par la contrefaçon ?

Plus une chose est rare, plus elle est chère. C’est le cas de certaines pierres naturelles que l’on trouve de moins en moins sur le marché. Leurs prix augmentent et le risquent de contrefaçon également.

Si le bijou que vous désirez acheter comporte les pierres suivantes, vous devez doubler de prudence car elles sont les plus touchées par la contrefaçon :

La turquoise

La turquoise ne séduit pas uniquement par sa sublime couleur bleu clair. Vénérée par les Amérindiens, cette pierre naturelle a aussi le pouvoir de supprimer les ondes négatives et de renforcer la confiance en soi.

Malheureusement, elle se fait de plus en plus rare sur le marché. Et certaines des supposées pierres turquoise qu’on trouve aujourd’hui sur le marché ne sont pas authentiques. Ce sont plutôt de fausses pierres sur lesquelles les faussaires essaient de se faire du profit.

La plupart du temps, ce sont des pierres howlite ou magnésites teintées que les contrefacteurs tentent de faire passer pour de la turquoise. Certains vont même jusqu’à se servir de plastique pour créer cette pierre de substitut.

Mais par chance, il reste facile de vérifier si c’est une vraie pierre turquoise ou une fausse. Servez-vous de la flamme du briquet et voyez si la pierre change de couleur ou fond. Ce sont des signes qui indiquent que la pierre n’est pas authentique.

L’agate

Vous recherchez une pierre pour vous apporter de l’équilibre émotionnel, physique et intellectuel ? L’agate figure parmi les meilleures candidates. Faites néanmoins attention au moment de l’achat de votre bijou en agate, car cette pierre figure aujourd’hui dans la liste des pierres les plus contrefaites.

Une fausse pierre agate présente notamment plusieurs teintes de couleurs très vives, ce qui ne serait pas le cas si elle était vraie.

Le jade

La pierre de jade représente la tempérance, l’honnête et la tolérance. Cette belle pierre aux teintes vertes est aussi un signe de richesse chez les Chinois. C’est pour cette raison qu’elle est très prisée en Asie et qu’elle fait de plus en plus l’objet de contrefaçon.

Mais comme pour les autres pierres citées jusqu’ici, une fausse pierre de jade est aussi facile à distinguer. Pour vérifier s’il s’agit d’une pierre jade authentique ou non, il suffit de prendre deux pierres et les frapper l’une contre l’autre. Si vous entendez un son cristallin, la pierre est véritable. Dans le cas contraire, vous êtes sûrement en face d’une pierre factice.

Mais que faire lorsque l’on n’a qu’une seule pierre de jade à disposition ? Eh bien, vous pouvez tout simplement procéder à un test de rayure : prenez la pierre et frottez-la contre du métal ou du verre. Normalement, le verre ou le métal devrait être rayé.

L’opale

Une pierre opale ne court pas les rues de nos jours. Cette pierre naturelle réputée pour ses vertus apaisantes et calmantes est devenue rare. Et bien entendu, son prix est aussi assez élevé comparé aux autres. C’est peut-être la raison pour laquelle les faussaires ont dernièrement tendance à en créer des versions contrefaites.

Pour en fabriquer, ils utilisent notamment du plastique ou du verre traité. Mais une fois encore, la supercherie est facilement percevable.

En effet, il suffit d’observer les reflets de la pierre. S’ils sont très accentués, il s’agit probablement d’une fausse pierre opale.

Vous pouvez aussi vous baser sur le prix. L’opale est une pierre très onéreuse. Si vous en trouvez à prix bas, c’est qu’elle n’est peut-être pas vraie.

La citrine

Si vous recherchez abondance et joie de vivre, la citrine peut vous en procurer. Mais ne vous attendez pas à en trouver si facilement. Cette pierre de richesse se fait rare et si par chance vous en trouvez une, il se peut qu’il s’agisse d’une pierre améthyste chauffée à haute température.

Il reste donc difficile de vérifier l’authenticité d’une pierre citrine. Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est de faire appel à un gemmologue professionnel.

L’ambre

L’ambre n’est pas une pierre minérale. Il s’agit plutôt d’une pierre organique qui s’est formée à partir du vieillissement d’une résine d’arbre. Et à cause de cette caractéristique, de nombreux contrefacteurs s’amusent à la reproduire pour gagner rapidement de l’argent.

La majorité des pierres ambre contrefaites sont à base de plastique ou de verre. Vous pouvez les reconnaître sans aucun problème, car une vraie pierre ambre flotte dans l’eau.

Faites toutefois attention à ne pas essayer de le brûler avec un briquet. L’ambre ne résiste pas au feu.

La pierre de soleil

La pierre de soleil est recommandée pour les dépressifs. On dit qu’elle apporte de la joie de vivre et de la bonne humeur. Mais seulement si vous vous procurez une vraie pierre de soleil. Vous pourriez en effet tomber sur une fausse pierre de soleil formée de verre industriel agrémenté de paillettes dorées ou de paillettes bleues. Prenez ainsi le temps de bien observer la pierre et de tester sa dureté.

Le Lapis lazuli

En lithothérapie, la pierre lapis lazuli est recommandée pour atténuer les migraines, soulager les maux de tête et lutter contre les troubles de sommeil. Cette pierre intéresse grand monde de nos jours et sa demande ne cesse d’augmenter. Les contrefacteurs y trouvent ainsi une opportunité d’affaires et se servent de verre synthétique pour créer de fausses pierres lapis lazuli. Mais pas de panique, vous les reconnaîtrez facilement avec leur couleur bleue trop prononcée.

Conclusion

Bref, les fausses pierres pullulent aujourd’hui sur le marché des pierres naturelles. Pour ne pas vous faire piéger, il faut savoir bien observer. Cela vous permettra de reconnaître les vraies pierres des fausses. Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas non plus à faire des tests. Et si vous vous apprêtez à acheter un bijou en pierre précieuse, l’idéal serait de recourir à un gemmologue professionnel pour vous conseiller et faire un test plus complet. Enfin, il serait aussi plus prudent d’acheter vos bijoux en pierre uniquement dans des boutiques qui commercialisent des bijoux en pierres authentiques. Si nous avons une adresse à vous fournir : c’est Le Temple Yogi.

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré