Trouver un tapis de yoga adapté à vos besoins lorsque vous commencez votre pratique est primordial. Tout comme lorsque vous allez commencer un nouveau sport et que vous recherchez un équipement de qualité pour le pratiquer.

Le tapis ne sera pas seulement votre espace sacré pendant votre pratique du yoga, mais c'est aussi l'endroit où vous allez poser votre corps. Vos mains et vos pieds ont besoin d'un tapis ferme qui assure la stabilité et une bonne prise pour ne pas glisser. Il doit également être suffisamment épais pour soutenir vos articulations, en particulier vos genoux dans les poses où ils sont sur le tapis.

Il existe de nombreux types de tapis de yoga de différentes marques, prix et matériaux. Bien que nous voulions toujours faire attention à notre porte-monnaie, il est important, si vous avez une pratique constante de 3 fois ou plus par semaine, d'investir dans un bon tapis. Un bon tapis vous aidera non seulement beaucoup dans votre pratique mais, à long terme, ce sera un bon investissement.

Bénéfices d'un tapis de yoga

Un tapis de yoga va vous permettre de garder une constance dans votre pratique et de vous donner envie de répéter les postures. Le confort qu'il procure va vous faire sentir un bien-être immédiat. La texture est aussi un élément qui va vous faire aimer le yoga.

L'autre avantage d'un tapis de yoga est qu'il va pouvoir vous indiquer si vous faites correctement les postures ou non. En effet, ils disposent de repères qui vous indiqueront la position de vos mains et de vos pieds. C'est un feedback important surtout quand on pratique seul.

Enfin, les tapis de yoga sont généralement transportables. Ceci vous permet de pratiquer partout ! Dans un parc, sur la pelouse ou chez des amis. Le yoga peut être pratiqué sans cesse !

Que rechercher dans un tapis de yoga ?

Adhérence

Recherchez un matériau qui ne glisse pas. Il existe des matériaux tels que la mousse ou le PVC qui, comme nous l'avons vu, ne sont pas recommandés. Il en existe d'autres comme le liège, le caoutchouc, le polyuréthane, etc. Vous pouvez essayer différents tapis en faisant la posture du "chien tête en bas" car avec cette pose, vous pouvez facilement dire si vous glissez ou non.

Il s'agit d'une caractéristique fondamentale pour que vous ne glissiez pas sur le tapis. Normalement, vous pouvez avoir des problèmes d'adhérence dus à la transpiration des mains et des pieds, et cela est résolu par des tapis avec un matériau poreux et des rainures sur la surface de contact. Ces rainures sont à peine perceptibles, mais c'est ce qui permet à la sueur de s'échapper et offre ainsi une plus grande surface d'adhérence.

C'est une caractéristique qui fait la différence entre l'adhérence des tapis bon marché et celle des tapis plus coûteux. C'est le point le plus significatif de la qualité du tapis.

Densité

La densité fait référence à la dureté du tapis lorsque vous vous allongez dessus. Plus le tapis est épais, plus il est dur, mais cela dépend de la densité du matériau à partir duquel le tapis est fabriqué. Associée à l'épaisseur, la densité apporte la fermeté nécessaire à la stabilité des équilibres et des postures plus complexes.

Tous les fabricants de tapis n'indiquent pas leur densité ou leur dureté. Il s'agit d'un facteur un peu plus difficile à mesurer, seule la pratique vous donnera la réponse pour vous faire une opinion quant à savoir s'il s'agit de tapis durs ou plutôt de tapis mous.

Le tapis doit être fait d'un matériau qui ne s'enfonce pas, car cela ne vous donnerait pas le soutien nécessaire pour vos poses, notamment les poses d'équilibre.

Épaisseur

Recherchez un tapis qui ne soit ni trop fin ni trop épais. Nous recommandons une épaisseur minimale de 3 mm et maximale de 6 mm. Si le tapis est plus épais, vous perdez en stabilité. S'il est plus fin, vous n'aurez pas assez de soutien.

Il s'agit d'un facteur fondamental. D'une manière générale, les plus petites épaisseurs de 1,5 mm à 2 mm sont généralement utilisées par les yogis plus expérimentés, car ils privilégient la préhension, le contrôle et le contact avec le sol au confort. Les yogis débutants, quant à eux, ont tendance à se sentir plus à l'aise avec des épaisseurs plus importantes, jusqu'à 6 ou 8 mm maximum.

Nous écartons les épaisseurs plus importantes pour la pratique du yoga, car le confort commence à aller à l'encontre de l'équilibre et du contrôle. Si vous avez des doutes à ce sujet, nous vous recommandons un tapis de 6 mm.

Taille

La taille standard est de 66 cm de large x 180 cm de long. Il arrive de voir des tailles plus longues pour les personnes un peu plus grandes (180 cm et plus).

Imaginez que vous essayez d'exécuter Sirsasana, la pose inversée par excellence dans laquelle l'équilibre et la fermeté du corps sont essentiels pour l'exécution correcte de la pose. Il serait impossible d'effectuer Sirsasana sur un tapis qui ne nous donne pas assez de stabilité, et qui n'offre aucune traction, c'est-à-dire qu'aucune partie du corps ne "glisse" sur le tapis, même si nous sommes en sueur.

Poids

Si vous pratiquez le yoga en dehors de chez vous et que vous devez le transporter avec vous, le poids est également un facteur important. Il peut y avoir plus d'un kilo de différence entre un tapis lourd et un tapis léger, ce qui n'est pas rien. Évidemment, plus le tapis est épais et grand, plus il est lourd.

Si vous devez les porter sur votre dos, le poids est peut-être un autre facteur. Ce serait une erreur de prendre soin de vous en faisant du yoga et de surcharger vos épaules ou votre dos en portant le tapis !

Dessins de référence

Certaines marques de tapis apportent une valeur ajoutée au tapis conventionnel et ajoutent des marques ou des motifs sur la surface du tapis. Ces dessins sont des lignes directrices pour vous guider et indiquent par exemple la ligne centrale du tapis, les références de position pour l'alignement des pieds, les angles d'inclinaison, etc.

Transportabilité

Il existe différentes façons de transporter un tapis pour vos cours de yoga ou pour la salle de sport :

  • Avec un strap : certains tapis sont dotés d'une sangle destinée à attacher le tapis une fois enroulé, afin que vous puissiez l'accrocher à votre épaule et le transporter confortablement.
  • Avec pochette : certains modèles incluent un sac ou une pochette avec des poignées, où vous pouvez mettre votre tapis enroulé à l'intérieur et également mettre vos clés, votre portefeuille et même un vêtement de rechange. Vous pouvez également acheter le sac séparément et y placer n'importe quel tapis.
  • Pliable : les modèles les plus fins (1,5 - 2 mm) ont une consistance qui leur permet d'être pliés comme une serviette, au lieu d'être enroulés. Cela vous facilite la tâche si vous devez voyager, car vous pouvez le plier et le mettre dans une valise.

Eco-responsabilité

La substance peut être naturelle, organique ou synthétique, les substances synthétiques ayant un effet différent sur l'environnement.

Tenez compte du processus de production, du volume d'eau utilisé et de la responsabilité environnementale de l'entreprise (certaines marques investissent dans la plantation d'arbres). La capacité du tapis à être recyclé est l'une des exigences les plus importantes.

Nous utilisons tous des plastiques dans notre vie quotidienne : étuis de téléphone, prises de courant, appareils électroniques, stylos ; nous ne pouvons pas vivre sans produits chimiques, mais nous devons éliminer les plastiques à usage unique qui polluent l'atmosphère et ne sont pas biodégradables.

Un tapis décent durera plusieurs années, car il ne sera pas facilement détruit et ne sera donc pas jeté au bout de six mois, ce qui le rend plus durable. Nous pourrions parler de durabilité si les fabricants réfléchissaient à des normes de fabrication, d'utilisation, de longévité et de recyclage des tapis.

Quel matériau choisir pour son tapis ?

Le matériau des tapis détermine la viscosité, la texture, le caractère spongieux et la durabilité. L'adhérence est importante car c'est elle qui empêche de glisser lors de la pratique de certaines postures.

La texture est définie soit par le dessin, avec des protubérances, soit par une simple caractéristique du matériau. La texture détermine le confort du tapis au toucher, mais cette caractéristique implique également la quantité de traction qu'un tapis fournit.

Le PVC est le matériau le plus couramment utilisé pour les tapis en raison de son prix abordable et de sa durabilité. Le caoutchouc, le jute et le coton sont des matériaux qui ne sont pas aussi collants que le PVC, mais qui peuvent fournir une texture de surface qui aide à prévenir les glissades.

Voici les matériaux les plus couramment utilisés :

  • PVC, TPE, EVA ou mousse. : les tapis de yoga classiques sont fabriqués en matériaux synthétiques. Ils sont les moins chers et les plus durables, ils sont fermes et ont une texture agréable, mais ils sont les plus nocifs pour l'environnement.
  • Caoutchouc : étant un matériau hautement recyclable, les tapis en caoutchouc sont respectueux de la nature. Leur coût est moyen, bien qu'ils soient de moins en moins chers. Attention aux allergies à ce matériau.
  • Coton : le coton est idéal pour les cas de forte transpiration, car c'est une matière extrêmement absorbante. Le coton biologique se distingue par son respect de l'environnement, bien que son coût soit le plus élevé.
  • Liège :
  • Jute :

Certains tapis présentent une combinaison de matériaux, vous pouvez donc trouver des tapis qui mélangent des matériaux synthétiques et naturels.

Quels sont les tapis à ne pas utiliser ?

Un tapis très courant, surtout pour les personnes qui débutent, est un tapis très épais (plus de 6 mm) et fabriqué en mousse. Nous les trouvons dans n'importe quel supermarché mais ce ne sont pas des tapis pour pratiquer le yoga mais pour faire des abdominaux.

Comme elles sont très épaisses, elles ne vous aideront pas à garder l'équilibre car vous vous enfoncerez lorsque vous vous tiendrez dessus et, en raison du matériau, vous glisserez. De plus, vous constaterez que lorsque vous les poserez sur le sol, ils commenceront à s'enrouler d'eux-mêmes et se déplaceront beaucoup sur le sol pendant que votre pratique. Enfin, ces tapis ont tendance à être beaucoup plus courts car ils ne servent qu'à s'allonger et non aux postures de yoga où nous avons besoin de plus d'espace.

Le deuxième tapis de yoga que l'on voit aussi souvent mais qui n'est pas un tapis de yoga est le tapis très fin.

Contrairement au précédent, ces tapis n'offrent pas le meilleur soutien pour les genoux et les poignets. Le matériau (PVC) les rend également glissants et ils commencent à se désagréger. Ne soyez pas surpris de voir des morceaux de tapis éparpillés sur le sol après votre entraînement.

Comment entretenir son tapis de yoga ?

Lors de votre dernière séance de yoga, vous avez probablement transpiré. Après chaque séance, il est bon de nettoyer régulièrement son tapis de yoga pour éviter les infections, car la sueur et la chaleur favorisent la propagation des germes et des bactéries.

C'est une tâche rapide et facile qui permet d'allonger la durée de vie de votre tapis. Voici un exemple de préparation simple à faire chez soi et qui vous permet d'utiliser vos parfums préférés.

  • Mélangez un volume d'eau avec trois volumes de vinaigre blanc dans un petit flacon pulvérisateur.
  • Ajoutez deux gouttes d'huile d'arbre à thé dans le flacon.
  • Ajoutez une goutte d'huile de lavande (ou autre parfum selon vos préférences).

L'huile d'arbre à thé contient des propriétés antibactériennes et antifongiques et le parfum de la lavande est à la fois apaisant et agréable.

Avec toute la sueur et les microbes, votre tapis risque de se salir et de moisir. Gardez un petit vaporisateur d'eau avec de l'huile essentielle et un chiffon propre près de vous.

  • Vaporisez le tapis de yoga et laissez-le tremper un peu avant de l'essuyer.
  • Essuyez délicatement le tapis avec un chiffon ou une éponge humide.
  • Utilisez un chiffon sec ou une serviette en papier pour sécher le tapis.

Tapis de Yoga

Trouver un tapis de yoga adapté à vos besoins lorsque vous commencez votre pratique est primordial. Tout comme lorsque vous allez commencer un nouveau sport et que vous recherchez un équipement de qualité pour le pratiquer.

Le tapis ne sera pas seulement votre espace sacré pendant votre pratique du yoga, mais c'est aussi l'endroit où vous allez poser votre corps. Vos mains et vos pieds ont besoin d'un tapis ferme qui assure la stabilité et une bonne prise pour ne pas glisser. Il doit également être suffisamment épais pour soutenir vos articulations, en particulier vos genoux dans les poses où ils sont sur le tapis.

Il existe de nombreux types de tapis de yoga de différentes marques, prix et matériaux. Bien que nous voulions toujours faire attention à notre porte-monnaie, il est important, si vous avez une pratique constante de 3 fois ou plus par semaine, d'investir dans un bon tapis. Un bon tapis vous aidera non seulement beaucoup dans votre pratique mais, à long terme, ce sera un bon investissement.

Bénéfices d'un tapis de yoga

Un tapis de yoga va vous permettre de garder une constance dans votre pratique et de vous donner envie de répéter les postures. Le confort qu'il procure va vous faire sentir un bien-être immédiat. La texture est aussi un élément qui va vous faire aimer le yoga.

L'autre avantage d'un tapis de yoga est qu'il va pouvoir vous indiquer si vous faites correctement les postures ou non. En effet, ils disposent de repères qui vous indiqueront la position de vos mains et de vos pieds. C'est un feedback important surtout quand on pratique seul.

Enfin, les tapis de yoga sont généralement transportables. Ceci vous permet de pratiquer partout ! Dans un parc, sur la pelouse ou chez des amis. Le yoga peut être pratiqué sans cesse !

Que rechercher dans un tapis de yoga ?

Adhérence

Recherchez un matériau qui ne glisse pas. Il existe des matériaux tels que la mousse ou le PVC qui, comme nous l'avons vu, ne sont pas recommandés. Il en existe d'autres comme le liège, le caoutchouc, le polyuréthane, etc. Vous pouvez essayer différents tapis en faisant la posture du "chien tête en bas" car avec cette pose, vous pouvez facilement dire si vous glissez ou non.

Il s'agit d'une caractéristique fondamentale pour que vous ne glissiez pas sur le tapis. Normalement, vous pouvez avoir des problèmes d'adhérence dus à la transpiration des mains et des pieds, et cela est résolu par des tapis avec un matériau poreux et des rainures sur la surface de contact. Ces rainures sont à peine perceptibles, mais c'est ce qui permet à la sueur de s'échapper et offre ainsi une plus grande surface d'adhérence.

C'est une caractéristique qui fait la différence entre l'adhérence des tapis bon marché et celle des tapis plus coûteux. C'est le point le plus significatif de la qualité du tapis.

Densité

La densité fait référence à la dureté du tapis lorsque vous vous allongez dessus. Plus le tapis est épais, plus il est dur, mais cela dépend de la densité du matériau à partir duquel le tapis est fabriqué. Associée à l'épaisseur, la densité apporte la fermeté nécessaire à la stabilité des équilibres et des postures plus complexes.

Tous les fabricants de tapis n'indiquent pas leur densité ou leur dureté. Il s'agit d'un facteur un peu plus difficile à mesurer, seule la pratique vous donnera la réponse pour vous faire une opinion quant à savoir s'il s'agit de tapis durs ou plutôt de tapis mous.

Le tapis doit être fait d'un matériau qui ne s'enfonce pas, car cela ne vous donnerait pas le soutien nécessaire pour vos poses, notamment les poses d'équilibre.

Épaisseur

Recherchez un tapis qui ne soit ni trop fin ni trop épais. Nous recommandons une épaisseur minimale de 3 mm et maximale de 6 mm. Si le tapis est plus épais, vous perdez en stabilité. S'il est plus fin, vous n'aurez pas assez de soutien.

Il s'agit d'un facteur fondamental. D'une manière générale, les plus petites épaisseurs de 1,5 mm à 2 mm sont généralement utilisées par les yogis plus expérimentés, car ils privilégient la préhension, le contrôle et le contact avec le sol au confort. Les yogis débutants, quant à eux, ont tendance à se sentir plus à l'aise avec des épaisseurs plus importantes, jusqu'à 6 ou 8 mm maximum.

Nous écartons les épaisseurs plus importantes pour la pratique du yoga, car le confort commence à aller à l'encontre de l'équilibre et du contrôle. Si vous avez des doutes à ce sujet, nous vous recommandons un tapis de 6 mm.

Taille

La taille standard est de 66 cm de large x 180 cm de long. Il arrive de voir des tailles plus longues pour les personnes un peu plus grandes (180 cm et plus).

Imaginez que vous essayez d'exécuter Sirsasana, la pose inversée par excellence dans laquelle l'équilibre et la fermeté du corps sont essentiels pour l'exécution correcte de la pose. Il serait impossible d'effectuer Sirsasana sur un tapis qui ne nous donne pas assez de stabilité, et qui n'offre aucune traction, c'est-à-dire qu'aucune partie du corps ne "glisse" sur le tapis, même si nous sommes en sueur.

Poids

Si vous pratiquez le yoga en dehors de chez vous et que vous devez le transporter avec vous, le poids est également un facteur important. Il peut y avoir plus d'un kilo de différence entre un tapis lourd et un tapis léger, ce qui n'est pas rien. Évidemment, plus le tapis est épais et grand, plus il est lourd.

Si vous devez les porter sur votre dos, le poids est peut-être un autre facteur. Ce serait une erreur de prendre soin de vous en faisant du yoga et de surcharger vos épaules ou votre dos en portant le tapis !

Dessins de référence

Certaines marques de tapis apportent une valeur ajoutée au tapis conventionnel et ajoutent des marques ou des motifs sur la surface du tapis. Ces dessins sont des lignes directrices pour vous guider et indiquent par exemple la ligne centrale du tapis, les références de position pour l'alignement des pieds, les angles d'inclinaison, etc.

Transportabilité

Il existe différentes façons de transporter un tapis pour vos cours de yoga ou pour la salle de sport :

  • Avec un strap : certains tapis sont dotés d'une sangle destinée à attacher le tapis une fois enroulé, afin que vous puissiez l'accrocher à votre épaule et le transporter confortablement.
  • Avec pochette : certains modèles incluent un sac ou une pochette avec des poignées, où vous pouvez mettre votre tapis enroulé à l'intérieur et également mettre vos clés, votre portefeuille et même un vêtement de rechange. Vous pouvez également acheter le sac séparément et y placer n'importe quel tapis.
  • Pliable : les modèles les plus fins (1,5 - 2 mm) ont une consistance qui leur permet d'être pliés comme une serviette, au lieu d'être enroulés. Cela vous facilite la tâche si vous devez voyager, car vous pouvez le plier et le mettre dans une valise.

Eco-responsabilité

La substance peut être naturelle, organique ou synthétique, les substances synthétiques ayant un effet différent sur l'environnement.

Tenez compte du processus de production, du volume d'eau utilisé et de la responsabilité environnementale de l'entreprise (certaines marques investissent dans la plantation d'arbres). La capacité du tapis à être recyclé est l'une des exigences les plus importantes.

Nous utilisons tous des plastiques dans notre vie quotidienne : étuis de téléphone, prises de courant, appareils électroniques, stylos ; nous ne pouvons pas vivre sans produits chimiques, mais nous devons éliminer les plastiques à usage unique qui polluent l'atmosphère et ne sont pas biodégradables.

Un tapis décent durera plusieurs années, car il ne sera pas facilement détruit et ne sera donc pas jeté au bout de six mois, ce qui le rend plus durable. Nous pourrions parler de durabilité si les fabricants réfléchissaient à des normes de fabrication, d'utilisation, de longévité et de recyclage des tapis.

Quel matériau choisir pour son tapis ?

Le matériau des tapis détermine la viscosité, la texture, le caractère spongieux et la durabilité. L'adhérence est importante car c'est elle qui empêche de glisser lors de la pratique de certaines postures.

La texture est définie soit par le dessin, avec des protubérances, soit par une simple caractéristique du matériau. La texture détermine le confort du tapis au toucher, mais cette caractéristique implique également la quantité de traction qu'un tapis fournit.

Le PVC est le matériau le plus couramment utilisé pour les tapis en raison de son prix abordable et de sa durabilité. Le caoutchouc, le jute et le coton sont des matériaux qui ne sont pas aussi collants que le PVC, mais qui peuvent fournir une texture de surface qui aide à prévenir les glissades.

Voici les matériaux les plus couramment utilisés :

  • PVC, TPE, EVA ou mousse. : les tapis de yoga classiques sont fabriqués en matériaux synthétiques. Ils sont les moins chers et les plus durables, ils sont fermes et ont une texture agréable, mais ils sont les plus nocifs pour l'environnement.
  • Caoutchouc : étant un matériau hautement recyclable, les tapis en caoutchouc sont respectueux de la nature. Leur coût est moyen, bien qu'ils soient de moins en moins chers. Attention aux allergies à ce matériau.
  • Coton : le coton est idéal pour les cas de forte transpiration, car c'est une matière extrêmement absorbante. Le coton biologique se distingue par son respect de l'environnement, bien que son coût soit le plus élevé.
  • Liège :
  • Jute :

Certains tapis présentent une combinaison de matériaux, vous pouvez donc trouver des tapis qui mélangent des matériaux synthétiques et naturels.

Quels sont les tapis à ne pas utiliser ?

Un tapis très courant, surtout pour les personnes qui débutent, est un tapis très épais (plus de 6 mm) et fabriqué en mousse. Nous les trouvons dans n'importe quel supermarché mais ce ne sont pas des tapis pour pratiquer le yoga mais pour faire des abdominaux.

Comme elles sont très épaisses, elles ne vous aideront pas à garder l'équilibre car vous vous enfoncerez lorsque vous vous tiendrez dessus et, en raison du matériau, vous glisserez. De plus, vous constaterez que lorsque vous les poserez sur le sol, ils commenceront à s'enrouler d'eux-mêmes et se déplaceront beaucoup sur le sol pendant que votre pratique. Enfin, ces tapis ont tendance à être beaucoup plus courts car ils ne servent qu'à s'allonger et non aux postures de yoga où nous avons besoin de plus d'espace.

Le deuxième tapis de yoga que l'on voit aussi souvent mais qui n'est pas un tapis de yoga est le tapis très fin.

Contrairement au précédent, ces tapis n'offrent pas le meilleur soutien pour les genoux et les poignets. Le matériau (PVC) les rend également glissants et ils commencent à se désagréger. Ne soyez pas surpris de voir des morceaux de tapis éparpillés sur le sol après votre entraînement.

Comment entretenir son tapis de yoga ?

Lors de votre dernière séance de yoga, vous avez probablement transpiré. Après chaque séance, il est bon de nettoyer régulièrement son tapis de yoga pour éviter les infections, car la sueur et la chaleur favorisent la propagation des germes et des bactéries.

C'est une tâche rapide et facile qui permet d'allonger la durée de vie de votre tapis. Voici un exemple de préparation simple à faire chez soi et qui vous permet d'utiliser vos parfums préférés.

  • Mélangez un volume d'eau avec trois volumes de vinaigre blanc dans un petit flacon pulvérisateur.
  • Ajoutez deux gouttes d'huile d'arbre à thé dans le flacon.
  • Ajoutez une goutte d'huile de lavande (ou autre parfum selon vos préférences).

L'huile d'arbre à thé contient des propriétés antibactériennes et antifongiques et le parfum de la lavande est à la fois apaisant et agréable.

Avec toute la sueur et les microbes, votre tapis risque de se salir et de moisir. Gardez un petit vaporisateur d'eau avec de l'huile essentielle et un chiffon propre près de vous.

  • Vaporisez le tapis de yoga et laissez-le tremper un peu avant de l'essuyer.
  • Essuyez délicatement le tapis avec un chiffon ou une éponge humide.
  • Utilisez un chiffon sec ou une serviette en papier pour sécher le tapis.

Trouver un tapis de yoga adapté à vos besoins lorsque vous commencez votre pratique est primordial. Tout comme lorsque vous allez commencer un nouveau sport et que vous recherchez un équipement de qualité pour le pratiquer.

Le tapis ne sera pas seulement votre espace sacré pendant votre pratique du yoga, mais c'est aussi l'endroit où vous allez poser votre corps. Vos mains et vos pieds ont besoin d'un tapis ferme qui assure la stabilité et une bonne prise pour ne pas glisser. Il doit également être suffisamment épais pour soutenir vos articulations, en particulier vos genoux dans les poses où ils sont sur le tapis.

Il existe de nombreux types de tapis de yoga de différentes marques, prix et matériaux. Bien que nous voulions toujours faire attention à notre porte-monnaie, il est important, si vous avez une pratique constante de 3 fois ou plus par semaine, d'investir dans un bon tapis. Un bon tapis vous aidera non seulement beaucoup dans votre pratique mais, à long terme, ce sera un bon investissement.

Bénéfices d'un tapis de yoga

Un tapis de yoga va vous permettre de garder une constance dans votre pratique et de vous donner envie de répéter les postures. Le confort qu'il procure va vous faire sentir un bien-être immédiat. La texture est aussi un élément qui va vous faire aimer le yoga.

L'autre avantage d'un tapis de yoga est qu'il va pouvoir vous indiquer si vous faites correctement les postures ou non. En effet, ils disposent de repères qui vous indiqueront la position de vos mains et de vos pieds. C'est un feedback important surtout quand on pratique seul.

Enfin, les tapis de yoga sont généralement transportables. Ceci vous permet de pratiquer partout ! Dans un parc, sur la pelouse ou chez des amis. Le yoga peut être pratiqué sans cesse !

Que rechercher dans un tapis de yoga ?

Adhérence

Recherchez un matériau qui ne glisse pas. Il existe des matériaux tels que la mousse ou le PVC qui, comme nous l'avons vu, ne sont pas recommandés. Il en existe d'autres comme le liège, le caoutchouc, le polyuréthane, etc. Vous pouvez essayer différents tapis en faisant la posture du "chien tête en bas" car avec cette pose, vous pouvez facilement dire si vous glissez ou non.

Il s'agit d'une caractéristique fondamentale pour que vous ne glissiez pas sur le tapis. Normalement, vous pouvez avoir des problèmes d'adhérence dus à la transpiration des mains et des pieds, et cela est résolu par des tapis avec un matériau poreux et des rainures sur la surface de contact. Ces rainures sont à peine perceptibles, mais c'est ce qui permet à la sueur de s'échapper et offre ainsi une plus grande surface d'adhérence.

C'est une caractéristique qui fait la différence entre l'adhérence des tapis bon marché et celle des tapis plus coûteux. C'est le point le plus significatif de la qualité du tapis.

Densité

La densité fait référence à la dureté du tapis lorsque vous vous allongez dessus. Plus le tapis est épais, plus il est dur, mais cela dépend de la densité du matériau à partir duquel le tapis est fabriqué. Associée à l'épaisseur, la densité apporte la fermeté nécessaire à la stabilité des équilibres et des postures plus complexes.

Tous les fabricants de tapis n'indiquent pas leur densité ou leur dureté. Il s'agit d'un facteur un peu plus difficile à mesurer, seule la pratique vous donnera la réponse pour vous faire une opinion quant à savoir s'il s'agit de tapis durs ou plutôt de tapis mous.

Le tapis doit être fait d'un matériau qui ne s'enfonce pas, car cela ne vous donnerait pas le soutien nécessaire pour vos poses, notamment les poses d'équilibre.

Épaisseur

Recherchez un tapis qui ne soit ni trop fin ni trop épais. Nous recommandons une épaisseur minimale de 3 mm et maximale de 6 mm. Si le tapis est plus épais, vous perdez en stabilité. S'il est plus fin, vous n'aurez pas assez de soutien.

Il s'agit d'un facteur fondamental. D'une manière générale, les plus petites épaisseurs de 1,5 mm à 2 mm sont généralement utilisées par les yogis plus expérimentés, car ils privilégient la préhension, le contrôle et le contact avec le sol au confort. Les yogis débutants, quant à eux, ont tendance à se sentir plus à l'aise avec des épaisseurs plus importantes, jusqu'à 6 ou 8 mm maximum.

Nous écartons les épaisseurs plus importantes pour la pratique du yoga, car le confort commence à aller à l'encontre de l'équilibre et du contrôle. Si vous avez des doutes à ce sujet, nous vous recommandons un tapis de 6 mm.

Taille

La taille standard est de 66 cm de large x 180 cm de long. Il arrive de voir des tailles plus longues pour les personnes un peu plus grandes (180 cm et plus).

Imaginez que vous essayez d'exécuter Sirsasana, la pose inversée par excellence dans laquelle l'équilibre et la fermeté du corps sont essentiels pour l'exécution correcte de la pose. Il serait impossible d'effectuer Sirsasana sur un tapis qui ne nous donne pas assez de stabilité, et qui n'offre aucune traction, c'est-à-dire qu'aucune partie du corps ne "glisse" sur le tapis, même si nous sommes en sueur.

Poids

Si vous pratiquez le yoga en dehors de chez vous et que vous devez le transporter avec vous, le poids est également un facteur important. Il peut y avoir plus d'un kilo de différence entre un tapis lourd et un tapis léger, ce qui n'est pas rien. Évidemment, plus le tapis est épais et grand, plus il est lourd.

Si vous devez les porter sur votre dos, le poids est peut-être un autre facteur. Ce serait une erreur de prendre soin de vous en faisant du yoga et de surcharger vos épaules ou votre dos en portant le tapis !

Dessins de référence

Certaines marques de tapis apportent une valeur ajoutée au tapis conventionnel et ajoutent des marques ou des motifs sur la surface du tapis. Ces dessins sont des lignes directrices pour vous guider et indiquent par exemple la ligne centrale du tapis, les références de position pour l'alignement des pieds, les angles d'inclinaison, etc.

Transportabilité

Il existe différentes façons de transporter un tapis pour vos cours de yoga ou pour la salle de sport :

  • Avec un strap : certains tapis sont dotés d'une sangle destinée à attacher le tapis une fois enroulé, afin que vous puissiez l'accrocher à votre épaule et le transporter confortablement.
  • Avec pochette : certains modèles incluent un sac ou une pochette avec des poignées, où vous pouvez mettre votre tapis enroulé à l'intérieur et également mettre vos clés, votre portefeuille et même un vêtement de rechange. Vous pouvez également acheter le sac séparément et y placer n'importe quel tapis.
  • Pliable : les modèles les plus fins (1,5 - 2 mm) ont une consistance qui leur permet d'être pliés comme une serviette, au lieu d'être enroulés. Cela vous facilite la tâche si vous devez voyager, car vous pouvez le plier et le mettre dans une valise.

Eco-responsabilité

La substance peut être naturelle, organique ou synthétique, les substances synthétiques ayant un effet différent sur l'environnement.

Tenez compte du processus de production, du volume d'eau utilisé et de la responsabilité environnementale de l'entreprise (certaines marques investissent dans la plantation d'arbres). La capacité du tapis à être recyclé est l'une des exigences les plus importantes.

Nous utilisons tous des plastiques dans notre vie quotidienne : étuis de téléphone, prises de courant, appareils électroniques, stylos ; nous ne pouvons pas vivre sans produits chimiques, mais nous devons éliminer les plastiques à usage unique qui polluent l'atmosphère et ne sont pas biodégradables.

Un tapis décent durera plusieurs années, car il ne sera pas facilement détruit et ne sera donc pas jeté au bout de six mois, ce qui le rend plus durable. Nous pourrions parler de durabilité si les fabricants réfléchissaient à des normes de fabrication, d'utilisation, de longévité et de recyclage des tapis.

Quel matériau choisir pour son tapis ?

Le matériau des tapis détermine la viscosité, la texture, le caractère spongieux et la durabilité. L'adhérence est importante car c'est elle qui empêche de glisser lors de la pratique de certaines postures.

La texture est définie soit par le dessin, avec des protubérances, soit par une simple caractéristique du matériau. La texture détermine le confort du tapis au toucher, mais cette caractéristique implique également la quantité de traction qu'un tapis fournit.

Le PVC est le matériau le plus couramment utilisé pour les tapis en raison de son prix abordable et de sa durabilité. Le caoutchouc, le jute et le coton sont des matériaux qui ne sont pas aussi collants que le PVC, mais qui peuvent fournir une texture de surface qui aide à prévenir les glissades.

Voici les matériaux les plus couramment utilisés :

  • PVC, TPE, EVA ou mousse. : les tapis de yoga classiques sont fabriqués en matériaux synthétiques. Ils sont les moins chers et les plus durables, ils sont fermes et ont une texture agréable, mais ils sont les plus nocifs pour l'environnement.
  • Caoutchouc : étant un matériau hautement recyclable, les tapis en caoutchouc sont respectueux de la nature. Leur coût est moyen, bien qu'ils soient de moins en moins chers. Attention aux allergies à ce matériau.
  • Coton : le coton est idéal pour les cas de forte transpiration, car c'est une matière extrêmement absorbante. Le coton biologique se distingue par son respect de l'environnement, bien que son coût soit le plus élevé.
  • Liège :
  • Jute :

Certains tapis présentent une combinaison de matériaux, vous pouvez donc trouver des tapis qui mélangent des matériaux synthétiques et naturels.

Quels sont les tapis à ne pas utiliser ?

Un tapis très courant, surtout pour les personnes qui débutent, est un tapis très épais (plus de 6 mm) et fabriqué en mousse. Nous les trouvons dans n'importe quel supermarché mais ce ne sont pas des tapis pour pratiquer le yoga mais pour faire des abdominaux.

Comme elles sont très épaisses, elles ne vous aideront pas à garder l'équilibre car vous vous enfoncerez lorsque vous vous tiendrez dessus et, en raison du matériau, vous glisserez. De plus, vous constaterez que lorsque vous les poserez sur le sol, ils commenceront à s'enrouler d'eux-mêmes et se déplaceront beaucoup sur le sol pendant que votre pratique. Enfin, ces tapis ont tendance à être beaucoup plus courts car ils ne servent qu'à s'allonger et non aux postures de yoga où nous avons besoin de plus d'espace.

Le deuxième tapis de yoga que l'on voit aussi souvent mais qui n'est pas un tapis de yoga est le tapis très fin.

Contrairement au précédent, ces tapis n'offrent pas le meilleur soutien pour les genoux et les poignets. Le matériau (PVC) les rend également glissants et ils commencent à se désagréger. Ne soyez pas surpris de voir des morceaux de tapis éparpillés sur le sol après votre entraînement.

Comment entretenir son tapis de yoga ?

Lors de votre dernière séance de yoga, vous avez probablement transpiré. Après chaque séance, il est bon de nettoyer régulièrement son tapis de yoga pour éviter les infections, car la sueur et la chaleur favorisent la propagation des germes et des bactéries.

C'est une tâche rapide et facile qui permet d'allonger la durée de vie de votre tapis. Voici un exemple de préparation simple à faire chez soi et qui vous permet d'utiliser vos parfums préférés.

  • Mélangez un volume d'eau avec trois volumes de vinaigre blanc dans un petit flacon pulvérisateur.
  • Ajoutez deux gouttes d'huile d'arbre à thé dans le flacon.
  • Ajoutez une goutte d'huile de lavande (ou autre parfum selon vos préférences).

L'huile d'arbre à thé contient des propriétés antibactériennes et antifongiques et le parfum de la lavande est à la fois apaisant et agréable.

Avec toute la sueur et les microbes, votre tapis risque de se salir et de moisir. Gardez un petit vaporisateur d'eau avec de l'huile essentielle et un chiffon propre près de vous.

  • Vaporisez le tapis de yoga et laissez-le tremper un peu avant de l'essuyer.
  • Essuyez délicatement le tapis avec un chiffon ou une éponge humide.
  • Utilisez un chiffon sec ou une serviette en papier pour sécher le tapis.
  • Tapis de Yoga Antidérapants Tapis de Yoga Antidérapants

    Tapis de Yoga Antidérapant

    €44,90

    Ajouter au Panier

    EN SAVOIR PLUS

  • -15%
    Tapis de Yoga en liège naturelle Tapis de Yoga en liège naturelle - 7 chakras

    Tapis de Yoga en liège naturel

    €56,00 €65,90

    Ajouter au Panier

    EN SAVOIR PLUS

  • -15%
    Tapis de Yoga noir & doré en TPE Tapis de Yoga noir & doré en TPE

    Tapis de Yoga noir & doré en TPE

    €59,50 €70,00

    Ajouter au Panier

    EN SAVOIR PLUS

  • -25%
    Tapis de Yoga en TPE colorés Tapis de Yoga en TPE colorés

    Tapis de Yoga en TPE colorés

    À partir de €56,00

    Ajouter au Panier

    EN SAVOIR PLUS

  • -16%
    Tapips de Yoga en caoutchouc 100% naturelle ’ Noir profond ’ Tapips de Yoga en caoutchouc 100% naturelle ’ Noir profond ’

    Tapis de Yoga en caoutchouc 100% naturelle

    À partir de €96,00

    Ajouter au Panier

    EN SAVOIR PLUS

  • -1%
    Serviette de Yoga Serviette de Yoga

    Serviette de Yoga

    €54,90 €55,90

    Ajouter au Panier

    EN SAVOIR PLUS

  • -25%
    Tapis de Yoga en caoutchouc 100% naturel Tapis de Yoga en caoutchouc 100% naturel

    Tapis de Yoga en caoutchouc 100% naturel

    €86,00 €115,00

    Ajouter au Panier

    EN SAVOIR PLUS

  • -12%
    Tapis de Yoga en caoutchouc 100% naturelle ’ Blanc Ivoire ’ Tapis de Yoga en caoutchouc 100% naturelle ’ Blanc Ivoire ’

    Tapis de Yoga en caoutchouc 100% naturelle ' Blanc Ivoire '

    €96,00 €110,00

    Ajouter au Panier

    EN SAVOIR PLUS

Trouver un tapis de yoga adapté à vos besoins lorsque vous commencez votre pratique est primordial. Tout comme lorsque vous allez commencer un nouveau sport et que vous recherchez un équipement de qualité pour le pratiquer.

Le tapis ne sera pas seulement votre espace sacré pendant votre pratique du yoga, mais c'est aussi l'endroit où vous allez poser votre corps. Vos mains et vos pieds ont besoin d'un tapis ferme qui assure la stabilité et une bonne prise pour ne pas glisser. Il doit également être suffisamment épais pour soutenir vos articulations, en particulier vos genoux dans les poses où ils sont sur le tapis.

Il existe de nombreux types de tapis de yoga de différentes marques, prix et matériaux. Bien que nous voulions toujours faire attention à notre porte-monnaie, il est important, si vous avez une pratique constante de 3 fois ou plus par semaine, d'investir dans un bon tapis. Un bon tapis vous aidera non seulement beaucoup dans votre pratique mais, à long terme, ce sera un bon investissement.

Bénéfices d'un tapis de yoga

Un tapis de yoga va vous permettre de garder une constance dans votre pratique et de vous donner envie de répéter les postures. Le confort qu'il procure va vous faire sentir un bien-être immédiat. La texture est aussi un élément qui va vous faire aimer le yoga.

L'autre avantage d'un tapis de yoga est qu'il va pouvoir vous indiquer si vous faites correctement les postures ou non. En effet, ils disposent de repères qui vous indiqueront la position de vos mains et de vos pieds. C'est un feedback important surtout quand on pratique seul.

Enfin, les tapis de yoga sont généralement transportables. Ceci vous permet de pratiquer partout ! Dans un parc, sur la pelouse ou chez des amis. Le yoga peut être pratiqué sans cesse !

Que rechercher dans un tapis de yoga ?

Adhérence

Recherchez un matériau qui ne glisse pas. Il existe des matériaux tels que la mousse ou le PVC qui, comme nous l'avons vu, ne sont pas recommandés. Il en existe d'autres comme le liège, le caoutchouc, le polyuréthane, etc. Vous pouvez essayer différents tapis en faisant la posture du "chien tête en bas" car avec cette pose, vous pouvez facilement dire si vous glissez ou non.

Il s'agit d'une caractéristique fondamentale pour que vous ne glissiez pas sur le tapis. Normalement, vous pouvez avoir des problèmes d'adhérence dus à la transpiration des mains et des pieds, et cela est résolu par des tapis avec un matériau poreux et des rainures sur la surface de contact. Ces rainures sont à peine perceptibles, mais c'est ce qui permet à la sueur de s'échapper et offre ainsi une plus grande surface d'adhérence.

C'est une caractéristique qui fait la différence entre l'adhérence des tapis bon marché et celle des tapis plus coûteux. C'est le point le plus significatif de la qualité du tapis.

Densité

La densité fait référence à la dureté du tapis lorsque vous vous allongez dessus. Plus le tapis est épais, plus il est dur, mais cela dépend de la densité du matériau à partir duquel le tapis est fabriqué. Associée à l'épaisseur, la densité apporte la fermeté nécessaire à la stabilité des équilibres et des postures plus complexes.

Tous les fabricants de tapis n'indiquent pas leur densité ou leur dureté. Il s'agit d'un facteur un peu plus difficile à mesurer, seule la pratique vous donnera la réponse pour vous faire une opinion quant à savoir s'il s'agit de tapis durs ou plutôt de tapis mous.

Le tapis doit être fait d'un matériau qui ne s'enfonce pas, car cela ne vous donnerait pas le soutien nécessaire pour vos poses, notamment les poses d'équilibre.

Épaisseur

Recherchez un tapis qui ne soit ni trop fin ni trop épais. Nous recommandons une épaisseur minimale de 3 mm et maximale de 6 mm. Si le tapis est plus épais, vous perdez en stabilité. S'il est plus fin, vous n'aurez pas assez de soutien.

Il s'agit d'un facteur fondamental. D'une manière générale, les plus petites épaisseurs de 1,5 mm à 2 mm sont généralement utilisées par les yogis plus expérimentés, car ils privilégient la préhension, le contrôle et le contact avec le sol au confort. Les yogis débutants, quant à eux, ont tendance à se sentir plus à l'aise avec des épaisseurs plus importantes, jusqu'à 6 ou 8 mm maximum.

Nous écartons les épaisseurs plus importantes pour la pratique du yoga, car le confort commence à aller à l'encontre de l'équilibre et du contrôle. Si vous avez des doutes à ce sujet, nous vous recommandons un tapis de 6 mm.

Taille

La taille standard est de 66 cm de large x 180 cm de long. Il arrive de voir des tailles plus longues pour les personnes un peu plus grandes (180 cm et plus).

Imaginez que vous essayez d'exécuter Sirsasana, la pose inversée par excellence dans laquelle l'équilibre et la fermeté du corps sont essentiels pour l'exécution correcte de la pose. Il serait impossible d'effectuer Sirsasana sur un tapis qui ne nous donne pas assez de stabilité, et qui n'offre aucune traction, c'est-à-dire qu'aucune partie du corps ne "glisse" sur le tapis, même si nous sommes en sueur.

Poids

Si vous pratiquez le yoga en dehors de chez vous et que vous devez le transporter avec vous, le poids est également un facteur important. Il peut y avoir plus d'un kilo de différence entre un tapis lourd et un tapis léger, ce qui n'est pas rien. Évidemment, plus le tapis est épais et grand, plus il est lourd.

Si vous devez les porter sur votre dos, le poids est peut-être un autre facteur. Ce serait une erreur de prendre soin de vous en faisant du yoga et de surcharger vos épaules ou votre dos en portant le tapis !

Dessins de référence

Certaines marques de tapis apportent une valeur ajoutée au tapis conventionnel et ajoutent des marques ou des motifs sur la surface du tapis. Ces dessins sont des lignes directrices pour vous guider et indiquent par exemple la ligne centrale du tapis, les références de position pour l'alignement des pieds, les angles d'inclinaison, etc.

Transportabilité

Il existe différentes façons de transporter un tapis pour vos cours de yoga ou pour la salle de sport :

  • Avec un strap : certains tapis sont dotés d'une sangle destinée à attacher le tapis une fois enroulé, afin que vous puissiez l'accrocher à votre épaule et le transporter confortablement.
  • Avec pochette : certains modèles incluent un sac ou une pochette avec des poignées, où vous pouvez mettre votre tapis enroulé à l'intérieur et également mettre vos clés, votre portefeuille et même un vêtement de rechange. Vous pouvez également acheter le sac séparément et y placer n'importe quel tapis.
  • Pliable : les modèles les plus fins (1,5 - 2 mm) ont une consistance qui leur permet d'être pliés comme une serviette, au lieu d'être enroulés. Cela vous facilite la tâche si vous devez voyager, car vous pouvez le plier et le mettre dans une valise.

Eco-responsabilité

La substance peut être naturelle, organique ou synthétique, les substances synthétiques ayant un effet différent sur l'environnement.

Tenez compte du processus de production, du volume d'eau utilisé et de la responsabilité environnementale de l'entreprise (certaines marques investissent dans la plantation d'arbres). La capacité du tapis à être recyclé est l'une des exigences les plus importantes.

Nous utilisons tous des plastiques dans notre vie quotidienne : étuis de téléphone, prises de courant, appareils électroniques, stylos ; nous ne pouvons pas vivre sans produits chimiques, mais nous devons éliminer les plastiques à usage unique qui polluent l'atmosphère et ne sont pas biodégradables.

Un tapis décent durera plusieurs années, car il ne sera pas facilement détruit et ne sera donc pas jeté au bout de six mois, ce qui le rend plus durable. Nous pourrions parler de durabilité si les fabricants réfléchissaient à des normes de fabrication, d'utilisation, de longévité et de recyclage des tapis.

Quel matériau choisir pour son tapis ?

Le matériau des tapis détermine la viscosité, la texture, le caractère spongieux et la durabilité. L'adhérence est importante car c'est elle qui empêche de glisser lors de la pratique de certaines postures.

La texture est définie soit par le dessin, avec des protubérances, soit par une simple caractéristique du matériau. La texture détermine le confort du tapis au toucher, mais cette caractéristique implique également la quantité de traction qu'un tapis fournit.

Le PVC est le matériau le plus couramment utilisé pour les tapis en raison de son prix abordable et de sa durabilité. Le caoutchouc, le jute et le coton sont des matériaux qui ne sont pas aussi collants que le PVC, mais qui peuvent fournir une texture de surface qui aide à prévenir les glissades.

Voici les matériaux les plus couramment utilisés :

  • PVC, TPE, EVA ou mousse. : les tapis de yoga classiques sont fabriqués en matériaux synthétiques. Ils sont les moins chers et les plus durables, ils sont fermes et ont une texture agréable, mais ils sont les plus nocifs pour l'environnement.
  • Caoutchouc : étant un matériau hautement recyclable, les tapis en caoutchouc sont respectueux de la nature. Leur coût est moyen, bien qu'ils soient de moins en moins chers. Attention aux allergies à ce matériau.
  • Coton : le coton est idéal pour les cas de forte transpiration, car c'est une matière extrêmement absorbante. Le coton biologique se distingue par son respect de l'environnement, bien que son coût soit le plus élevé.
  • Liège :
  • Jute :

Certains tapis présentent une combinaison de matériaux, vous pouvez donc trouver des tapis qui mélangent des matériaux synthétiques et naturels.

Quels sont les tapis à ne pas utiliser ?

Un tapis très courant, surtout pour les personnes qui débutent, est un tapis très épais (plus de 6 mm) et fabriqué en mousse. Nous les trouvons dans n'importe quel supermarché mais ce ne sont pas des tapis pour pratiquer le yoga mais pour faire des abdominaux.

Comme elles sont très épaisses, elles ne vous aideront pas à garder l'équilibre car vous vous enfoncerez lorsque vous vous tiendrez dessus et, en raison du matériau, vous glisserez. De plus, vous constaterez que lorsque vous les poserez sur le sol, ils commenceront à s'enrouler d'eux-mêmes et se déplaceront beaucoup sur le sol pendant que votre pratique. Enfin, ces tapis ont tendance à être beaucoup plus courts car ils ne servent qu'à s'allonger et non aux postures de yoga où nous avons besoin de plus d'espace.

Le deuxième tapis de yoga que l'on voit aussi souvent mais qui n'est pas un tapis de yoga est le tapis très fin.

Contrairement au précédent, ces tapis n'offrent pas le meilleur soutien pour les genoux et les poignets. Le matériau (PVC) les rend également glissants et ils commencent à se désagréger. Ne soyez pas surpris de voir des morceaux de tapis éparpillés sur le sol après votre entraînement.

Comment entretenir son tapis de yoga ?

Lors de votre dernière séance de yoga, vous avez probablement transpiré. Après chaque séance, il est bon de nettoyer régulièrement son tapis de yoga pour éviter les infections, car la sueur et la chaleur favorisent la propagation des germes et des bactéries.

C'est une tâche rapide et facile qui permet d'allonger la durée de vie de votre tapis. Voici un exemple de préparation simple à faire chez soi et qui vous permet d'utiliser vos parfums préférés.

  • Mélangez un volume d'eau avec trois volumes de vinaigre blanc dans un petit flacon pulvérisateur.
  • Ajoutez deux gouttes d'huile d'arbre à thé dans le flacon.
  • Ajoutez une goutte d'huile de lavande (ou autre parfum selon vos préférences).

L'huile d'arbre à thé contient des propriétés antibactériennes et antifongiques et le parfum de la lavande est à la fois apaisant et agréable.

Avec toute la sueur et les microbes, votre tapis risque de se salir et de moisir. Gardez un petit vaporisateur d'eau avec de l'huile essentielle et un chiffon propre près de vous.

  • Vaporisez le tapis de yoga et laissez-le tremper un peu avant de l'essuyer.
  • Essuyez délicatement le tapis avec un chiffon ou une éponge humide.
  • Utilisez un chiffon sec ou une serviette en papier pour sécher le tapis.