février 15, 2018

Propriétés de la pyrite


La pyrite fait partie de ces pierres qui surprennent par leurs formes singulières. Cette espèce minérale est composée essentiellement de disulfure de fer avec des traces d’autres métaux comme nickel, le cobalt, le zinc, l’or ou l’argent…  

D’un éclat métallique brillant, la pyrite prend une couleur dorée plutôt terne. La pierre appartient au système cristallin dit cubique. Elle a une cassure irrégulière ou conchoïdale. Son trait est d’un vert qui vire au noir dégageant une odeur de soufre. Quant à sa dureté, elle est de l’ordre de 6 à 6.5 sur l’échelle de Mohs.  

Les gisements les plus remarquables de pyrites se situent au Pérou, et dans plusieurs pays européens comme la France, l’Italie, l’Espagne ou encore la Slovaquie…

pyrite-pierre

Histoire de la pyrite


La pyrite est connue depuis l’Antiquité. Elle a été mentionnée pour la première fois par le scientifique ancien du nom de Dioscoride qui a parlé de cette pierre vers l’an 50 après J.C. Etymologiquement, le mot pyrite dérive du terme grec pyrítēs qui associé au mot lithos signifie « pierre à feu ». Cette appellation s’explique par le fait que la pyrite produit des étincelles quand elle subit des chocs.  

Certaines fouilles archéologiques laissent penser que la pierre était connue et utilisée depuis la préhistoire pour faire du feu. Les anciens grecs fabriquaient des parures et des bijoux avec de la pyrite. Les indiens d’Amérique quant à eux, mettaient à profit le côté réfléchissant de la pierre pour fabriquer des miroirs. Certaines croyances du Moyen-âge, attribuaient à la pyrite la faculté de pâlir en cas de maladie imminente, d’où son nom de « pierre de santé ».  

Depuis le XXème siècle, la pyrite a été utilisée pour plusieurs fins industrielles dont l’extraction du souffre, la fabrication de composants électroniques ou encore son utilisation dans la construction de bâtiments.


Vertus de la pyrite


La lithothérapie use de la pyrite pour plusieurs fins thérapeutique. Elle aurait notamment des qualités anti-inflammatoires pour lutter contre les infections des poumons et des voies respiratoires. La forte teneur en fer de la pyrite en ferait un bon moyen de lutter contre les anémies.  

La pierre serait aussi recommandée pour remédier aux problèmes qui affectent tout le système digestif de l’estomac aux intestins sans oublier le pancréas. Ses bienfaits englobent aussi la stimulation de la mémoire est les facultés intellectuelles, ce qui en fait une pierre bien utile aux étudiants et aux personnes exerçant des métiers cérébraux.

Sur le plan psychique, la pyrite fait partie de ces pierres porteuses d’énergie positive qui agit comme un bouclier énergétique qui purge le corps de la négativité qui l’affecte. La pyrite apporte assurance et confiance en soi et dissipe les sensations d’anxiété et de fatigue mentale.  

Porteuse d’ordre et d’organisation, se munir d’une pierre de pyrite peut aider à restructurer le mental et favoriser la pensée rationnelles et ordonnée. Certain y verraient un bon stimulant pour trouver l’inspiration et stimuler la créativité. Pierre d’incarnation par excellence, la pyrite est un excellent moyen pour faciliter la méditation.

Sur le plan karmique, la pyrite est associée au chakra Frontal ainsi qu’au chakra de la Base. Ses signes astrologiques de prédilection sont le Bélier, la Balance et le Lion.

Pour la purification de la pyrite se fait avec de l’eau courante ou en la plaçant dans un récipient d’eau avec ou sans sel. Il est cependant bien important de bien essuyer la pierre après l’avoir purifiée. Pour recharger la pyrite, il suffit de l’exposer aux rayons solaires sur un amas de cristaux.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

REJOIGNEZ LE TEMPLE