mars 11, 2018

Propriétés de la nacre


La nacre est un minéral biosynthétisé par certaines variétés de mollusques pour revêtir l’intérieur de leurs coquilles. La nacre est essentiellement composée de microcristaux d’aragonite, qui représente à elle seule environ 85% de la matière qui compose ce matériau. Le reste de la composition se partage entre une protéine appelée conchyoline (13%), qui sert un peu de ciment pour lier les cristaux d’aragonite, et de l’eau qui ne représente que 3% de la composition de la nacre.  

La couleur de la nacre n’est pas vraiment due à un pigment particulier, mais plutôt à la superposition de couches de matériaux dont l’indice de réfraction varie d’une couche à l’autre. Du coup, la couleur est déterminée par la position de l’observateur et l’angle d’incidence de la lumière sur la surface de la nacre. Certaines variétés de nacre peuvent avoir des reflets jaunes ou violets, ceci est surtout dû à la présence de certains pigments dans les protéines de conchyoline. La nacre a une densité est de 2,95, sa dureté est de l’ordre de 3,5 à 4 sur l’échelle de Mohs.

La nacre la plus précieuse et la plus prisée, appelée d’ailleurs « nacre franche », se trouve dans les mers et les eaux territoriales d’Australie, des Philippines, d’Indonésie, des côtes de certains pays africains comme Djibouti et Madagascar, et sur les côtes occidentales indiennes et en mer d'Arabie.

perle-de-nacre
Histoire de la nacre


Etymologiquement, la terme nacre viendrait du mot arabe « naqqarah ». Ce matériau a été et fait encore l’objet d’un engouement particulier vue sa beauté et son raffinement. Plusieurs grandes civilisations ont connu et utilisé la nacre pour diverses fins, et notamment pour fabriquer des outils, des récipients ou des bijoux, voire des implants dentaires, comme le faisaient les Mayas.  

De la chine à la Rome Antique, en passant par la Perse, la Mésopotamie, l’Egypte, la Grèce, les grandes cultures de l’ancien monde ont utilisé et apprécié la nacre qui servait dans certains cas comme monnaie d’échange.

A partir du Moyen-Âge, la nacre a pris une symbolique religieuse chez les chrétiens, et fut souvent associée à la Vierge Marie pour sa blancheur et sa pureté. Certains grands coquillages servaient même de fonts baptismaux ou passaient pour des symboles religieux comme la coquille Saint-Jacques symbolisant le pèlerinage à Compostelle.  

De nos jours, la nacre a plusieurs usages. De la bijouterie à l’ébénisterie en passant par la création d’accessoires de mode, l’homme a fabriqué tant de merveilles d’artisanat utilisant ce matériau noble et unique qu’est la nacre.


Propriétés de la nacre


La nacre fait aujourd’hui l’objet d’études poussées en médecine pour ses facultés de régénération des os et ses utilisations possibles en chirurgie réparatrice. La lithothérapie reconnait aussi plusieurs vertus à la nacre, qui serait bénéfique pour protéger et stimuler l’ensemble du système digestifs. Elle serait aussi indiquée pour lutter contre les grippes, les fièvres, les affections oculaires, les carences de calcium.

Sur le plan émotionnel et spirituel, la nacre agit comme un élément apaisant. Elle dissiperait les sautes d’humeur, les colères, les angoisses et tous les états émotionnels excessifs qui peuvent affecter la vie quotidienne.  

Pierre d’intuition et d’ouverture de l’esprit, elle purifierait l’aura et facilite l’accès au corps astral. La nacre favoriserait la circulation des énergies dans le corps et permettrait de focaliser l’esprit pour faciliter l’accès à la sagesse. Elle serait d’ailleurs favorable particulièrement au chakra du Plexus solaire et au chakra frontal.

Les signes astrologiques de prédilection de la nacre sont ceux du Cancer, de la Vierge, des Gémeaux, du Capricorne et des Poissons.

Pour purifier la nacre il suffit de la plonger dans l’eau distillée salée. Pour la recharger les rayons solaires ou lunaires devraient lui rendre rapidement toute sa puissance et ses bienfaits.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

REJOIGNEZ LE TEMPLE